Les débats autour de l’introduction des toiles peintes en témoignent largement dès les années 1750. Par la suite, les économistes libéraux de la première moitié du xixe siècle, comme Chaptal ou Michel Chevalier, soutiennent à leur tour cette assertion[13] [13] Voir L. Bergeron, Les industries de luxe en France, Paris,...suite.27 Dès la seconde moitié du xviiie siècle, la politique artistique fran?aise favorise d’ailleurs l’apprentissage artistique des ouvriers. nouveau sac vanessa bruno pas cher Les écoles gratuites de dessin ont largement pour objectif de former les artisans, et elles obtiennent souvent la faveur des milieux corporatifs, notamment à Paris. Quant à la création des musées, si elle répond avant tout à la volonté de soutenir le grand genre (la peinture d’histoire), elle vise également à fournir aux fabricants de bons modèles, susceptibles d’inspirer la création industrielle[14] [14] Voir R. D’Enfert, L’enseignement du dessin en France. ...Une nouvelle Exposition propagande lancerait un message clair à la Grande-Bretagne: la France poursuit ses efforts de développement et ne laisse à personne le soin de lui voler la palme du bon go?t. cabas vanessa bruno lin pas cher à mon avis, plus largement que la question du prestige gouvernemental, il faut voir dans ce go?t pour les expositions industrielles un reflet du choix de développement effectué par la France dès le xviiie siècle: une politique industrielle marquée par une répartition équilibrée entre la grande industrie et les petites et moyennes entreprises, considérées comme les véritables ambassadrices du commerce extérieur fran?ais. Le gouvernement impérial peut souhaiter, par l’intermédiaire d’une Exposition universelle, établir un bilan honnête des mesures qu’il a décrétées pour soutenir son modèle économique.Une organisation entre dirigisme et libéralisme32 L’organisation de l’Exposition universelle de 1867 reflète exactement ce dualisme des objectifs gouvernementaux, hésitant tout de même entre dirigisme – conséquence de son origine publique – et libéralisme – témoin de la transformation progressive qui affecte le gouvernement impérial dans les années 1860.Une équipe dirigeante et des choix fondateurs reflétant les desseins gouvernementaux33 Pour préparer l’Exposition, le gouvernement impérial nomme le 1er février 1865 une commission de 40 membres, portée à 43 par un décret du 4 mars suivant. Celle-ci est dominée par les spécialistes des Expositions que sont le cousin de l’empereur, le prince Napoléon, et Frédéric Le Play, ingénieur des mines et conseiller d’état, nommé commissaire général. Fort de l’expérience comme commissaire général de l’Exposition universelle de 1855 et comme commissaire général de la représentation fran?aise à l’Exposition universelle de 1862, ce dernier devient la cheville ouvrière de l’organisation, imposant en quatre mois ses propres choix organisationnels[19] [19] Moniteur universel, 21 f233;vrier 1865. . homme pull lacoste pas cher .. Il s’agit en fait d’une classification par groupes et classes, de nature encyclopédique. Elle a par ailleurs une fonction pratique au niveau de l’établissement des comités d’admission chargés de sélectionner les exposants destinés à prendre part à la manifestation ainsi que du jugement établi par le jury. Cette classification a beaucoup varié au cours des précédentes Expositions et l’exemple de 1855 est à ce titre tout à fait significatif. La classification qui a été établie par la commission impériale d’alors avait une base organique, productive pourrait-on dire: à chaque groupe correspondait une matière première et les différents états dans laquelle elle passait – ainsi, le 5e groupe était consacré aux métaux et regroupait l’extraction minière, la métallurgie, mais aussi la bijouterie!42 Or, en 1867, le choix est complètement différent: la classification n’est plus fondée sur la production et la transformation des matières premières, mais sur la consommation. De plus, elle est rationnellement organisée depuis l’élaboration et travail sur la matière première brute (agriculture, matières premières minérales, transformation de la matière première) aux productions les plus élevées de l’esprit humain (arts libéraux et beaux-arts) en passant, dans les groupes intermédiaires, par les biens directement utiles aux consommateurs (habillement, logement)[24] [24] Voir N.